La nouvelle Vidéo du pape est un appel à la compassion pour nous rapprocher du Cœur de Jésus

En juin, le message de La Vidéo du Pape partage une intention marquée par la compassion et la tendresse : il nous demande de prier pour tous ceux qui traversent des difficultés, afin qu’ils puissent trouver des chemins de vie dans le Cœur de Jésus.

(Cité du Vatican, 4 juin 2020) – Alors que la pandémie est toujours présente dans de nombreuses régions du monde, le Saint-Père n’oublie pas ceux qui traversent toutes sortes de difficultés comme le montre La Vidéo du Pape pour le mois de juin. L’intention de ce mois, projet du Réseau Mondial de Prière du Pape (incluant le Mouvement Eucharistique des Jeunes – MEJ), demande de prier pour que tous ceux qui souffrent « trouvent des chemins de vie, en se laissant toucher par le Cœur de Jésus ».

Là où il y a de la douleur, là où il y a de la souffrance, là où il y a des épreuves, le Cœur de Jésus est là. Personne n’est seul. Le message du pape François nous rappelle qu’il existe un chemin pour aider quiconque en a besoin. Un chemin pour se connecter avec le Cœur de Jésus, avec son style et ses gestes, et qui conduit à incarner dans la vie une mission de compassion pour le monde. Il nous exhorte à nous approcher de ce chemin du cœur car il est capable d’accueillir « tout le monde dans la révolution de la tendresse ».

La dévotion au Cœur de Jésus a une longue histoire. Du « cœur transpercé de Jésus » dans l’Évangile de Saint-Jean – interprété dans la mystique médiévale comme la blessure qui manifeste la profondeur de son amour – en passant par les révélations à Sainte Marguerite-Marie Alacoque au XVIIe siècle et le culte ultérieur du Sacré-Cœur au XIXe siècle, jusqu’à la Divine Miséricorde avec Sainte Faustine Kowalska au début du XXe siècle. Le pape Pie XII a même écrit une encyclique sur le Sacré-Cœur, Haurietes aquas (1956). Tout au long de l’histoire, il y a eu diverses inculturations de cette dévotion, sous diverses formes et langages, mais toujours pour que le Père nous révèle dans toute sa profondeur le mystère de Son Amour à travers un symbole privilégié : le cœur vivant de Son Fils Ressuscité. Car « le Cœur du Christ est le centre de la miséricorde », dit François.

Cette année, nous célébrons le centenaire de Marguerite-Marie Alacoque, canonisée le 13 mai 1920 par le pape Benoît XV. C’est avec l’aide du père Claude La Colombière, jésuite, qu’elle a fait connaître le message que le Seigneur ressuscité lui a révélé sur la profondeur de sa miséricorde. En 1688, six ans après La Colombière, Sœur Marguerite-Marie a une vision finale dans laquelle, à travers la Vierge Marie, le Seigneur confiait aux Sœurs de la Visitation et aux Pères de la Compagnie de Jésus la tâche de transmettre à tous l’expérience et la compréhension du mystère du Sacré-Cœur. Deux cents ans plus tard, la Compagnie de Jésus a officiellement accepté cette “mission agréable” (munus suavissimum), par le décret 46 de la 23e Congrégation générale (1883) et l’a confiée à l’Apostolat de la prière, aujourd’hui Réseau Mondial de Prière du Pape.

Le père Frédéric Fornos S.J., directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape souligne que la dévotion au Cœur de Jésus dispose à une mission de compassion pour le monde et est le fondement de toute mission : « Le disciple que Jésus aimait le plus, celui qui connaissait le mieux le Cœur de Jésus, penché vers lui (Jn 13, 23), a aussi été le premier à reconnaître Jésus ressuscité sur le rivage du lac de Galilée (Jn 21, 7). Plus on est proche du Cœur de Jésus, plus on perçoit ses joies et ses souffrances pour les hommes, les femmes et les enfants de ce monde ; et on reconnaît sa présence aujourd’hui comme hier, à l’œuvre dans le monde. Plus nous sommes proches du Cœur de Jésus, moins nous sommes indifférents à ce qui nous entoure, mais désireux de nous engager avec Jésus-Christ au cœur du monde, au service de sa mission de compassion ». Le père Pedro Arrupe S.J. a vu l’essence de la dévotion au Cœur de Jésus dans l’unité de l’amour de Dieu et du prochain, et c’est ce qu’il a voulu vivre : « Notre manière d’agir est ta manière d’agir », disait-il.

Cette Vidéo du Pape nous appelle à parcourir un chemin plein de compassion qui peut transformer notre vie et celle de notre prochain, en vue de nous rapprocher du Cœur de Jésus.

La Vidéo du Pape est possible grâce à la contribution désintéressée de nombreuses personnes. Cliquez sur ce lien pour contribuer à sa diffusion en 14 langues.

Où regarder la Vidéo 

Lis l’article de Vatican News
 

A propos de La Vidéo du Pape

La Vidéo du Pape est une initiative mondiale officielle qui relaie les intentions mensuelles du Saint-Père. Elle est réalisée par le Réseau Mondial de Prière du Pape (Apostolat de la Prière). Le projet est porté par Vatican Media. Pour plus d’information : La Vidéo du Pape

A propos du Réseau Mondial de Prière du Pape

Le Réseau Mondial de Prière du Pape est une œuvre pontificale dont la mission est de mobiliser les catholiques par la prière et l’action face aux défis de l’humanité et de la mission de l’Église. Ces défis se présentent sous la forme d’intentions de prière confiées par le Pape à toute l’Église. Sa mission s’inscrit dans la spiritualité du Cœur de Jésus, c’est une mission de compassion pour le monde. Ce réseau a été fondé en 1844 en tant qu’Apostolat de la Prière. Il est aujourd’hui présent dans 98 pays et compte plus de 35 millions de catholiques. Il comprend une branche jeunes, le MEJ – Mouvement Eucharistique des Jeunes. En mars 2018, le Pape a établi ce service ecclésial en tant qu’œuvre pontificale et approuvé ses nouveaux statuts. Son directeur international est le P. Frédéric Fornos, SJ. Pour plus d’informations : popesprayer.va/fr/

CONTACT – PRESSE: press@thepopevideo.org

adminLa nouvelle Vidéo du pape est un appel à la compassion pour nous rapprocher du Cœur de Jésus