MAI: Pour les diacres

Prions pour que les diacres, fidèles à leur charisme au service de la Parole et des pauvres, soient un signe stimulant pour toute l’Eglise.

Pape François – Mai 2020

Les diacres ne sont pas des prêtres en second.
Ils font partie du clergé et vivent leur vocation en famille et avec la famille.
Ils sont consacrés au service des pauvres qui portent sur eux le visage du Christ souffrant.
Ils sont les gardiens du service dans l’Eglise.
Prions pour que les diacres, fidèles à leur charisme au service de la Parole et des pauvres, soient un signe stimulant pour toute l’Eglise.

Credits

Campaign title:

The Pope Video – May 2020: For deacons

A project by Pope’s Worldwide Prayer Network

In collaboration with Vatican Media

Creativity and co-production by:

La Machi Communication for Good Causes

Music production and mix by:

Índigo Music Design

PRESS RELEASE

Gardiens du service dans l’Eglise, les diacres sont le sujet de La Vidéo du Pape de mai

Dans La Vidéo du Pape de mai, le Saint-Père met en avant une figure particulière du clergé, les diacres, et demande de prier pour qu’ils soient “un signe stimulant pour toute l’Eglise”.

(Cité du Vatican, le 5 mai 2020) – La nouvelle Vidéo du Pape vient de sortir, comme chaque mois, pour faire connaître l’intention de prière que le Saint-Père confie au Réseau Mondial de Prière du Pape. L’intention porte sur les diacres, ces “gardiens du service dans l’Église” et du renouveau de l’apostolat dans le monde d’aujourd’hui. Le pape François nous exhorte à prier pour eux, afin qu’ils “soient un signe stimulant pour toute l’Eglise”.

Le ministère ecclésiastique, le ministère des hommes voués au service de Dieu par le sacrement de l’ordre, comprend trois degrés : les évêques, les prêtres et les diacres. “Les diacres participent de façon particulière à la mission et à la grâce du Christ. Le sacrement de l’Ordre les marque d’un sceau (“caractère”) que personne ne peut enlever et qui les configure au Christ “diacre”, c’est-à-dire serviteur de tous”. Ces ministres ordonnés sont, au sein de l’Église, un signe du Christ Serviteur. En fait, le mot grec diakonia signifie service et c’est cet esprit qui les définit dans leur fonction : ils aident par le service de la parole, le service de la liturgie et le service des plus pauvres et des plus défavorisés. Selon les paroles du Pape : “Ils sont consacrés au service des pauvres dont le visage est celui du Christ souffrant”.

Tout le monde ne sait pas que les prêtres ont été ordonnés diacres en vue du service de la communauté, et encore moins que les diacres permanents, qui vivent également selon le charisme et la vocation du service des autres, sont mariés et vivent “leur vocation en famille et avec la famille”. Aujourd’hui, ils sont plus de 46 000 dans le monde.

Frédéric Fornos, S.J., directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape (qui comprend le MEJ – Mouvement Eucharistique des Jeunes), rappelle qu’au “cours de ses dernières heures avec ses disciples, Jésus se révèle comme le serviteur de Dieu par excellence. C’est ainsi que l’Evangile selon Jean nous le montre, à travers ses dernières paroes incarnées dans le geste du lavement des pieds de ses disciples. C’est là son testament. Il se révèle comme le Serviteur souffrant (cf. Is 52, 13-53, 12). Toute sa vie a été service, le service des plus pauvres et des plus vulnérables. Jésus comprend sa vie de cette façon, comme nous le dit saint Matthieu : “le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude” (Mt 20, 17-28). Dans l’Église, nous devrions tous incarner cette attitude de service. Les diacres nous le rappellent eux qui sont signes, dans l’Eglise, du Christ Serviteur. Ils sont, comme nous le dit François, “un signe stimulant pour toute l’Eglise”. L’Église a besoin d’eux”.

Le Synode des évêques pour l’Amazonie, au point 104 de son document final, le dit avec force : “Le diaconat d’aujourd’hui doit aussi promouvoir l’écologie intégrale, le développement humain, la pastorale sociale, le service des personnes en situation de vulnérabilité et de pauvreté, en tant que configuration au Christ Serviteur, en devenant une Église miséricordieuse, samaritaine, solidaire et diaconale.”

Prions, comme François nous y invite dans La Vidéo du Pape pour que tous les diacres, “fidèles à leur charisme au service de la Parole et des pauvres, soient un signe stimulant pour toute l’Eglise”.

adminMAI: Pour les diacres